Comment négocier son bien immobilier neuf ?

Négocier pour acheter un bien immobilier neuf sans avoir des idées sur la propriété en question peut être une tâche ardue. Il est important de le faire correctement pour obtenir de meilleurs résultats. Dans la négociation d’une nouvelle propriété, l’acheteur doit être en mesure d’acquérir quelque chose à la hauteur de son budget au meilleur prix possible, tandis que le vendeur devrait être en mesure de gagner un profit décent sur la vente de son produit même après avoir donné des rabais et autres avantages. Plusieurs choses doivent être prises en considération lors de la négociation d’une nouvelle propriété.

Faites vos recherches

La première chose à faire quand on cherche à négocier une nouvelle propriété c’est de comprendre le bien immobilier. Il est important que vous fassiez vos propres recherches sur la propriété pour être mieux préparé. Renseignez-vous dans des agences immobilières comme Wallou Immobilier ou Altus pour obtenir plus d’informations. Cela vous aidera à connaître les prix et les détails pertinents pour mieux négocier. Grâce à cela, vous pouvez obtenir une meilleure position en constatant par exemple le temps pendant lequel la propriété a été mis sur le marché, combien de fois elle a été visitée, etc. Cela vous permettra d’avoir une idée sur la qualité du bien et le meilleur prix disponible.

Budget

Après avoir effectué vos recherches, il est maintenant temps de passer à la révision de vos budgets. En prenant conscience de votre budget, vous limiterez considérablement votre champ de recherche. Et même si vous êtes un très bon négociateur, il est important de ne négocier que ce qu’on peut négocier. Si un bien en particulier a retenu votre attention, mais que ce dernier dépasse largement votre budget, alors vous pouvez tenter d’utiliser la technique de sous-évaluation. Cependant, cette méthode n’est pas sans risque et ne s’applique pas à tous les biens. Elle ne s’applique qu’aux bâtiments qui sont restés longtemps sur le marché et qui ont du mal à trouver des acheteurs potentiels.

immobilier1

Soyez le plus diplomate possible

Après avoir fait vos recherches sur la nouvelle propriété et compris les limites de votre budget, la prochaine étape à faire c’est de préparer vos arguments de telle sorte que vous puissiez être le plus convaincant possible. Donc, vous devez choisir avec précaution les mots que vous allez utiliser. En aucun cas, vous ne devrez être arrogant ou prétentieux, car cela réduira considérablement vos chances. Vous devez donc essayer de rester calme et neutre le plus possible. Assurez-vous que le promoteur ne connaisse pas votre limite personnelle en termes de budget et de capacité d’emprunt. Ne lui montrez pas non plus à quel point vous êtes intéressés.

Créer une situation gagnant-gagnant

Les acheteurs et les vendeurs tentent toujours de négocier le meilleur prix possible, mais cela a une signification bien différente. Le promoteur est à la recherche du prix le plus élevé et l’acheteur veut payer le moins possible. Donc au final, la négociation s’arrête le plus souvent, quelque part au milieu. Afin de repartir avec un prix inférieur, vous devrez peut-être offrir quelque chose au vendeur en retour. Ceci peut concerner votre aptitude à finaliser la vente le plus vite possible ou votre engagement à payer rapidement les frais de notaire par exemple.

Quelques conseils en plus

Il est toujours recommandé de négocier directement, face à face avec le vendeur. Discuter au téléphone est une chose, peut-être que vous pouvez aboutir à un accord, mais à tout moment le vendeur peut se rétracter si aucun contrat n’a été signé. N’hésitez pas non plus à lui mettre un peu la pression si vous trouvez que les choses commencent à se corser et qu’il essaye de gagner du temps pour mieux riposter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *