Maux de ventre

Les différents maux de ventre

Les maux de ventre sont uns des motifs les plus fréquents qui conduisent à une consultation. Pouvant avoir de nombreuses origines, et parfois parfaitement bénigne, cette douleur inconfortable doit cependant être prise au sérieux surtout quand elle persiste. Voici alors les différentes causes des douleurs abdominales.

Une indigestion

De nombreux maux de ventre sont le résultat d’un repas mal digéré. En général sans gravité, l’indigestion chez l’enfant doit toutefois amener à consulter surtout s’il est accompagné de fièvre, de sang dans les selles ou encore si les vomissements trop fréquents risquent d’aboutir à une importante déshydratation et une fatigue anormale. Pour savoir si c’est une indigestion, il faut découvrir l’origine des douleurs abdominales comme par exemple un repas trop gras, ou un plat gâté.

Les symptômes d’une indigestion se manifestent ensuite par des douleurs, des lourdeurs, des nausées voire des vomissements et ne doivent pas durer au-delà de 48 heures. Quant au traitement, il est conseillé de nourrir le malade avec des aliments légers et faciles à digérer.

Une douleur à droite de l’abdomen

Une douleur continue située du côté droit du ventre n’est pas à prendre à la légère, surtout si elle est accompagnée de fièvre, de nausées ou encore de vomissements. En effet, ça peut être l’appendicite, une inflammation extrêmement douloureuse qui peut avoir de graves complications si elle n’est pas traitée à temps (péritonite, septicémie…). L’appendicite chez les enfants n’est pas facilement détectable, et en cas de doute, il est préférable de consulter en urgence un médecin. Une crise d’appendicite doit rapidement conduire à une appendicectomie, l’extraction chirurgicale de l’appendice.

Une sensation d’apesanteur

Un autre trouble digestif qui provoque des maux de ventre peut se manifester par une sensation d’apesanteur et des ballonnements. Le malade a l’impression d’avoir un ventre gonflé et l’inconfort est souvent accompagné de rots ainsi que de douleurs. Ce trouble est le fruit d’une mauvaise alimentation, de repas trop riches en gras, en sucre et également d’une consommation excessive d’alcool pendant le repas.

Une diarrhée et une constipation alternée

Il peut arriver que sans raison apparente ou avérée, une personne souffre d’épisodes de diarrhées alternées de constipation. Dans ce cas, il peut être question du syndrome de l’intestin irritable. Les femmes seraient plus sujettes à cette pathologie plus que les hommes. De mauvaises habitudes alimentaires aggravées par le stress favorisent l’apparition de ce syndrome qui s’avère très handicapant au quotidien.

Un symptôme de stress

Avoir une boule dans son ventre et ne pas se sentir dans son assiette, tout le monde a déjà ressenti cette gêne lorsqu’on est confronté à des situations qui génèrent du stress. Dispute, peur de passer un examen, inquiétude ou appréhension d’une situation particulière, séparation… sont autant de raisons stressantes qui provoquent des maux de ventre. L’état émotionnel peut en effet influer sur le fonctionnement de l’intestin et les douleurs abdominales sont alors un symptôme du stress. Le système digestif se met au ralenti et il n’assimile pas correctement les aliments. La digestion est également compromise et l’abdomen se contracte pour créer des sensations douloureuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *