Contrat obsèques

Les différentes manières de financer des obsèques

La famille d’un défunt est amenée à penser quelles sont les différentes manières de financer des obsèques. Ces frais constituent bien souvent une dépense très importante qui peut conduire à des difficultés financières. Afin d’alléger les charges pour vos proches lors de vos funérailles, il est crucial de souscrire à une assurance de contrat obsèques. Entre autres, il existe de nombreuses solutions pour mieux financer ces frais.

L’assurance obsèques : un capital réservé pour les frais funéraires

Souscrire à une assurance obsèques permet à l’assuré de décharger ses proches des dépenses considérables lors de son décès. Grâce à ce contrat, les bénéficiaires peuvent disposer de ce montant, au moment du décès. Il s’agit d’un capital fourni préalablement par le défunt dans le but de financer ses obsèques.

Parfois, il existe des garanties d’assistance qui sont annexées aux contrats comme la consignation des dernières volontés, l’accompagnement des proches dans leurs démarches, la prise en charge du rapatriement du corps, ou bien le transport de la famille.

L’assurance décès

C’est un capital de prévoyance et une aide pour permettre aux proches du défunt de régler les frais d’obsèques. Cette assurance décès est la meilleure alternative pour ceux qui veulent assurer la sécurité financière de ses proches après leur décès. Les personnes qui sont désignées dans le contrat comme bénéficiaires de l’assuré auront droit à un capital après la mort de ce dernier ou en cas d’invalidité absolue et définitive.

Ce montant n’est pas seulement consacré à la prise en charge des frais d’obsèques, mais peut aussi servir pour d’autres occasions. Ainsi, les contrats d’assurance complets permettent aux proches d’obtenir une avance immédiate, dès le décès, pour qu’ils puissent couvrir leurs dépenses liées à l’organisation des funérailles.

La manière de souscrire

Pour souscrire une assurance, le souscripteur doit présenter une pièce d’identité en cours de validité et une pièce qui atteste son domicile fiscal. Il est aussi tenu de fournir un relevé d’identité bancaire dans le cas où il souhaite que le prélèvement des cotisations se fasse automatiquement.

Les conditions de souscription

Si vous souhaitez souscrire un contrat obsèques en capital, vous ne serez confronté à aucun questionnaire de santé ni aucun examen médical. Toutefois, tenez bien en compte qu’il existe des établissements qui imposent une limite d’âge pour souscrire, cela pourrait être entre 75 et 85 ans. Aussi, il faut noter qu’il y aura un délai de carence si le décès est provoqué par une maladie prévisible ou connue lors de la souscription.

Qui est le bénéficiaire ?

Le souscripteur doit mentionner le nom du ou des bénéficiaires, ces derniers peuvent être des personnes physiques ou morales. Pour le premier cas, il faut qu’elles soient majeures et non sous tutelle.

Le moment idéal pour souscrire

Le tarif de l’assurance varie en fonction de l’âge. Si vous souscrivez tardivement, les cotisations seront élevées. Il est donc préférable de souscrire pendant que vous êtes encore en activité, au plus entre 50 et 60 ans.

Les différents types de cotisations

La cotisation varie selon trois critères : l’âge auquel l’assuré souscrit le contrat, le montant du capital qu’il souhaite attribuer et son aptitude à cotiser. Ainsi, il y a 3 formes de cotisation. Premièrement la cotisation unique : le versement ne se fera qu’une seule fois, au moment de la souscription du contrat, le coût est fixé par l’assuré, mais cela dépend du type de funérailles qu’il prévoit lors de son décès. Puis, la cotisation temporaire où les versements se font régulièrement pour une période donnée selon l’âge du souscripteur.

Et enfin, la cotisation viagère : les versements se font mensuellement, trimestriellement ou annuellement jusqu’à la mort du souscripteur. Avec ces cotisations, les proches du défunt n’auront pas de difficultés pour financer les obsèques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *