Comment poser du parquet chez soi ?

L’on a tendance à penser qu’il est difficile de poser du parquet chez soi, et que cela nécessite beaucoup de connaissances en bricolage. Et pourtant, il n’en est rien, car cette opération est assez facile à condition de bien suivre les directives.

Fixer les lattes du parquet : une question de technique

Bien qu’il soit à la portée d’un débutant lambda de poser du parquet chez soi, il est tout de même nécessaire de connaître les techniques de pose des lattes du parquet. Avant tout, il faut savoir que cette technique dépendra surtout du type de parquet à installer, ainsi que des outils adéquats. Par exemple, il vous faudra inévitablement une scie, un marteau, des clous, de la colle pour parquets, une équerre ainsi que des cales en bois. Si vous n’avez pas ces outils en votre possession, pensez à les emprunter, car sans eux vous aurez du mal à finir votre parquet et le poser dans les normes.

S’il s’agit d’un parquet à pose clouée ou collée

Cette technique consiste à poser le parquet en les clouant sur les lambourdes de la maison. Pour réussir cette opération, il faudra alors prendre comme principe que les lames de parquet doivent tout le temps rester droites, et que la première rangée de lattes devra donc être parfaitement alignée au mur, car elle servira de guide pour les autres rangées. Une fois que cette première rangée est posée, il ne suffit plus que de suivre le même axe pour les autres rangées. Vous pourrez alors choisir de clouer les lattes aux lambourdes ou alors de les coller. Forcément, le parquet collé est plus esthétique, car la colle ne se voit pas.

parquet collée

S’il s’agit d’un parquet flottant

Le parquet flottant ne diffère en rien du parquet à pose clouée ou collée si l’on parle d’un point de vue purement esthétique. Toutefois, c’est au niveau de la pose que la différence se voit. En effet, les lattes du parquet flottant s’emboîtent les unes avec les autres, ce qui fait qu’il n’y a plus besoin de les clouer ni de les coller sur les lambourdes. Il faudra toutefois penser à laisser un espace de 8 à 10 millimètres entre le mur et la première rangée de lattes, afin que le parquet ne gondole pas si jamais le bois venait à se dilater à cause de l’humidité ou autres.

Il faut également savoir que le fait d’aligner parfaitement les rangées de lattes est très important, pour que le parquet en entier puisse être parallèle au mur auquel il est adossé.

Poser un parquet chez soi n’a rien de difficile, à condition de bien connaître la méthode de pose des lattes en fonction du parquet choisi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *