L'importance du casque de moto

Comment choisir son casque de moto ?

Ce n’est pas un simple acte de sagesse et de prévoyance, c’est aussi un acte citoyen qui suit les règlements de conduite, le casque de moto est un accessoire obligatoirement rattaché à ce véhicule. En faisant l’acquisition d’un « deux-roues », vous devez toujours inclure dans les impératifs cet instrument qui garantit votre sécurité. Mais comment le choisir ?

Le casque de moto, les meilleures dispositions

Sites et magasins spécialisés abondent en modèles, quand on parle de cet accessoire qui protégera votre tête. On en rencontre des designs qui frôlent les hautes coutures, on en voit des prototypes très futuristes, on essaye les plus extravagants et on achète les plus simples.

Le premier conseil est de ne pas trop se fier au look, l’essentiel est de vérifier ses caractères techniques.

Il faut également prendre en compte les gammes, puisqu’il y en a en entrée de gamme et ceux en haut de gamme, soyez conscient de la différence de prix, car c’est toujours liée à la qualité.

Avant d’être sûr d’un modèle, faites des essais. Portez-le pendant 5 minutes au moins pour que vous vous sentiez à l’aise dedans.

Les principaux modèles sont façonnés dans de la fibre de verre et dans du polycarbonate. Si la première apporte de la légèreté, le second garantit plus le label « norme ».

Dans tous les cas, parmi les modèles qui attestent une bonne protection, vous pourrez choisir un casque Shark Evoline. Un modèle qui est approprié à une conduite dans les milieux citadins et périurbains. Toutes les techniques dans lesquelles évolue cette gamme sont axées sur la protection optimale.

Pensez à choisir casque de moto homologué

Comme en France, le port de cet accessoire est obligatoire, il est alors plus judicieux de le choisir « homologué ».

En effet, l’homologation des casques de moto est nécessaire pour savoir si l’accessoire suit les normes requises. Plusieurs types d’homologation couvrent cet accessoire et, pour les obtenir, il doit passer par divers tests qui vérifient plusieurs pièces, entre autres la visière, la mousse de protection, l’impact sur le menton et autres.

Sachez que l’homologation est une attestation de la qualité et de la solidité de l’article, censé vous protéger la tête et les organes s’y trouvant.

Vous devez savoir « décrypter » cette homologation au moment de l’achat. Deux étiquettes doivent garantir cette certification : une étiquette verte avec la mention NF (NF S 72.305) et une étiquette portant la conformité européenne E + numéro indiquant le pays de fabrication.

En addition à cette homologation, il est stipulé dans les textes régissant cet accessoire qu’il doit se doter d’éléments rétro réfléchissants sur tous les côtés. Si certains présentent déjà ces éléments dès leur achat, d’autres laissent aux motards le soin de coller les leurs aux bons endroits en les incluant dans l’emballage.

Un accessoire…impératif !

Certains inconscients ne veulent pas connaître l’utilité d’un casque de moto pendant leur virée, et omettent d’en mettre. Seulement, il faut savoir que ce n’est pas pour le « fun » qu’on le met, c’est surtout pour des raisons de sécurité.

L’importance du casque se repose sur plusieurs fondements. Sachez que c’est l’accessoire qui protègerait la tête d’une chute, il doit être alors adapté à votre tête, ni trop petit ni trop grand.

Il doit vous être « personnel », ne le prêtez pas et n’en empruntez pas auprès des autres !

La première condition pour conduire une moto reste tout de même celle que tout motard doit faire : passer le permis moto. Comme tout véhicule motorisé, il est impératif d’avoir cette autorisation de conduire, avec les cours et les examens afin de l’obtenir.

Pensez toujours à votre sécurité et à celle des autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *