Category Archives: Beauté

Se raser la barbe

Comment se raser la barbe comme chez le barbier ?

Comment se raser la barbe comme chez le barbier ?

Lorsque l’on a une barbe, que celle-ci soit celle de trois jours, ou celle en forme d’ancre ou encore celle plutôt fournie, il est toujours nécessaire de lui accorder une attention particulière. Cependant, ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de passer entre les mains expertes d’un barbier ! Ainsi, si vous souhaitez bien entretenir votre barbe et obtenir un rasage impeccable, découvrez vite comment se raser comme chez le barbier.

Avant tout…

Avant toute chose, il faut savoir que pour bien travailler sa barbe, il faut absolument que celle-ci soit propre. Le meilleur moment pour s’occuper de sa toison est après avoir pris sa douche, après avoir nettoyé son visage. L’idéal est d’envelopper son visage dans une serviette chaude pendant un petit moment, une astuce que le barbier utilise souvent pour bien dilater les pores afin que les poils soient plus coopératifs. Voire, si vous avez la peau sensible, il est recommandé d’appliquer d’abord une huile avant-rasage pour protéger votre épiderme et pour ramollir les poils avant le rasage.

Avoir les bons outils

Pour bien travailler votre toison avec une belle précision, vous devrez investir dans les bons outils. Vous devrez avoir les mêmes accessoires de rasage que votre barbier, ou du moins en posséder les essentiels. Ainsi, il faudra un peigne à barbe, un coupe choux ou un rasoir de sûreté ou encore une tondeuse à barbe, une paire de ciseaux, un blaireau…

Le premier passage du rasoir

Si vous l’avez remarqué, votre barbier effectue le premier passage du rasoir, toujours, dans le sens de la pousse des poils. Toutefois, il arrive qu’ils ne poussent pas tous dans la même direction. Vous devrez alors réaliser un rasage dans le sens horizontal ou même à rebrousse poil si nécessaire. Une astuce de professionnel consiste à éviter de passer plusieurs fois à un même endroit, d’appuyer trop fort pour que la peau ne soit pas irritée.

Le traçage de la barbe

Pour la tracer comme il faut, il faudra commencer par le cou. Pour ce faire, utilisez un rasoir sans sabot pour obtenir une ligne de cou nette. Partez de l’angle de votre mâchoire droite vers la gauche en suivant l’arrondi de votre visage à environ 2 cm de votre pomme d’Adam.

Pour les joues, placez votre peigne de façon à faire rejoindre par ses deux bouts, le haut de votre oreille et l’extrémité de vos lèvres. Débarrassez-vous des poils qui dépassent au-dessus du peigne pour laisser un tracé idéalement net.

La découpe de la moustache

Pour travailler la moustache, les petits ciseaux entrent en scène. Ces petits outils spécifiques sont redoutables pour une découpe impeccable et pour éliminer les poils qui arrivent disgracieusement sur la bouche. Ils sont aussi parfaits pour obtenir une épaisseur idéale.

La taille d’une barbe de 3 jours

Saviez-vous que le côté sexy de la barbe de trois jours s’entretient ? Utilisez une tondeuse avec un sabot adapté pour obtenir une longueur maximum de 4 mm. Rasez ensuite complètement votre cou ou opérez un petit dégradé subtil en gardant juste 1 cm de poils au-dessus de la pomme d’Adam. Finissez en délimitant un contour net sur les
pommettes.

La taille d’une barbe longue

Une barbe bien fournie doit davantage être soignée plus qu’une barbe courte ou une autre moyenne. Après l’avoir nettoyé comme il faut avec un shampooing à barbe de préférence, procédez en délimitant les zones à raser avec un coupe-chou ou une tondeuse de précision. N’oubliez pas d’utiliser une bonne mousse à raser pour assouplir les poils et faciliter l’opération. Enlevez tout ce qui dépasse de votre toison. Si vous utilisez une tondeuse, veillez à choisir le bon sabot. Vous pourrez aussi voir des vidéos tutoriels sur YouTube pour trouver d’autres pratiques.

fond de teint

Comment trouver son fond de teint idéal ?

Cacher les imperfections, contourner certaines sinuosités ou tout simplement pour embellir ou unifier la couleur du visage, le fond de teint est le meilleur procédé. Mais il ne faut pas « sortir du contexte » pour offrir une mine blafarde à un visage qui l’est déjà, ou accentuer un rendu plus brun à un visage bronzé. Sachez alors choisir le vôtre !

Le fond de teint pour une bonne nuance !

Si vous voulez rendre plus beau votre maquillage, un produit qui unifie la couleur de votre visage est nécessaire. Avant l’application du fard à paupières et du fard à joue, ainsi que les autres produits, choisissez le bon cosmétique comme base.

Il est donc essentiel de savoir que cette base ne doit pas ajouter trop de contraste entre la couleur de votre visage et celle de votre cou. Pour ce faire, vous devez d’abord définir votre teint naturel : teint doré, teint rosé et teint neutre.

Il y a le procédé qui consiste à unifier le teint, mais il y a également le « make up contouring » qui permet de « bluffer » certaines zones en les affinant ou en les mettant en évidence.

Pour choisir les nuances, vous devrez alors vous appuyer sur votre teint naturel et l’effet que vous voulez donner à votre visage.

Les meilleures astuces pour un effet naturel !

Il y a de bons réflexes que vous devez adopter quand vous aurez à choisir ce cosmétique.

En premier lieu, faites toujours des essais avant de vous fixer sur un produit. Testez-le alors sur votre peau, celle de votre visage, sur le bas de votre mâchoire. L’habitude de le faire sur le dos de la main ou au creux du poignet est erronée.

Dans le cas où vous hésitez, préférez un teint plus clair afin de ne pas trop marquer le visage au risque de créer une grande différence par rapport aux autres parties du corps. Toutefois, choisissez-le très près de votre couleur car le contraire pourrait créer l’effet « poupée de cire ».

Si vous avez un teint très clair, accompagnez votre produit d’une application de poudres ou de quelques coups de blush. Si votre peau est plus foncée, vous obtiendrez de bons résultats avec un produit riche en pigments.

À chaque peau son produit !

Afin d’être fixé sur un fond de teint, le vôtre, vous devez maintenant considérer les autres paramètres, entre autres la texture à choisir. Il existe plusieurs formats : fluide satiné ou matifiant, le poudré, le stick, le mousseux et le compact, qui doivent être en fonction de votre type de peau. Ainsi, un produit fluide, sous forme de crème, est idéal pour une peau sèche. La formule poudre est beaucoup plus appropriée à une peau grasse.

Pour une peau normale, vous pourrez jouer sur les deux formules : de la poudre sur les parties médianes de la zone T (front, nez et menton), et de la crème sur le reste. La peau mature est beaucoup plus embellie avec de la crème qui peut se décliner en produit additionné de principes actifs antirides et enrichi en collagène.

Pour une retouche dans la journée, le format stick est idéal. La formule « mousse » offre une aisance à l’application et le compact pour un effet couvrant optimal.

À vous de choisir !

5 étapes pour réussir sa manucure

Faisant partie des soins du corps et de l’esthétique, la manucure est une branche qui séduit les femmes. En effet, s’occuper de ses mains et de ses ongles en leur donnant une belle apparence est une approche qui peut se faire chez soi, tout en étant accessible dans les salons de beauté. Se soigner vous-même les mains, usées par les ménages et diverses activités, ou les confier à des esthéticiennes, passent par plusieurs étapes.

La manucure, un bon soin des mains et des ongles

On dit souvent que les premières parties du corps que les hommes regardent chez la femme, ce sont ses mains, en particulier ses ongles. Une femme avec de beaux ongles est synonyme d’élégance et de délicatesse.

Il est alors plus qu’indispensable d’y prendre soin en effaçant toutes les traces laissées par la lessive, par les produits auxquels ont été confrontées vos mains, par les agressions qu’elles subissent quotidiennement.

Pour les mains en particulier, un massage spécifique pour affiner les doigts avec des produits adaptés est nécessaire, et doit être fait au moins une fois par semaine. Apportez-leur l’hydratation d’une crème de soin.

Quant aux ongles, pensez à enlever le vernis précédent à l’aide de dissolvant sans acétone. Polissez-les pour leur donner une belle forme et trempez-les dans de l’eau tiède additionnée d’huile d’amande douce. Après cette procédure, vous pourrez repousser facilement les cuticules.

Ces premiers soins sont incontournables avant de donner de belles couleurs à vos ongles.

Pour des ongles parfaits

Vos ongles sont maintenant prêts à recevoir le vernis. Cette mission se fera à plusieurs étapes.

Premièrement, il est indispensable d’y appliquer le produit de base. Durcisseur, la base aide à donner de la force à vos ongles et empêche le jaunissement.

La pose-vernis se fait ensuite en deux fois. La première couche très fine permet d’adhérer la suivante. Cette sous-couche se fait comme suit : une goutte au centre de l’ongle et étalez-la sur toute la surface. Vient ensuite la deuxième couche, plus épaisse, qui servira de finition avec seulement un ou deux coups de pinceau. En cas de bavure, utilisez un stylo effaceur.

Le temps de séchage se fera en 15 minutes, écoulé ce temps, vous pourrez passer vos ongles sous l’eau froide.

Pour que votre verni brille et tienne plus longtemps, terminez votre séance de manucure avec l’application du « top coat », cette dernière touche transparente pour protéger le vernis et lui apporter de la brillance.

Les différents types de pose-vernis

La manucure est un procédé dont raffolent les femmes. Après plusieurs années d’existence, le « french manucure » plaît toujours avec cette petite partie supérieure blanche, façonnée avec du dessin géométrique des fois.

Le vernis permanent gagne aussi du terrain pour celles qui veulent bénéficier plus de temps avec des dessins, du strass ou des perles, et même avec des anneaux, ornant les faux ongles.

Si vous êtes fans du « nail art », vous pourrez suivre les tutos qui abondent sur le net.