Category Archives: Animaux

Plantes mellifères

Comment choisir les plantes mellifères quand on débute dans l’apiculture?

Une branche qui fait des adeptes dernièrement, l’apiculture requiert de multiples conditions dont, parmi les plus importantes, des plantes mellifères. En effet, pour la production de miel, les abeilles ont besoin de ces plantes comme ressources et les avoir dans le jardin dans lequel seront disposées les ruches permet de faciliter la production et de les « fidéliser » sur le lieu.

Les plantes mellifères et leurs produits

Autrement appelées nectarifères ou pollinifères, ces plantes permettent d’approvisionner les abeilles en produits à intérêt apicole.

Il s’agit du nectar extrait des fleurs dont les compositions sont l’eau et les sucres, en l’occurrence le fructose et le glucose. C’est avec ce produit que la consistance du miel sera définie, le fructose donne plus de fluidité au miel tandis que le glucose cristallise cet aliment.

Le pollen se trouve dans les étamines des fleurs. Ces petites poussières sont recueillies par les abeilles et offrent les protéines nécessaires à la colonie. Il servira à nourrir les larves mais également comme stimulant des pontes de la reine.

Le miellat est le produit extrait des excrétions sucrées des parasites. Elles sont récoltées et transformées en miel. Elles sont surtout présentes sur les arbres et les arbustes.

La propolis vient de la résine que les abeilles ramassent sur les conifères et les bourgeons des arbres. Elle aide à rendre plus lisses les alvéoles, mais elle renferme aussi des vertus fongicides et bactéricides pour la colonie.

Les meilleures plantes pour produire vos miels

Sachez que le butinage des abeilles atteint les 3 kilomètres aux alentours des ruches. Si certains apiculteurs se contentent des champs à proximité de leur élevage, d’autres préfèrent assurer eux-mêmes la plantation de ces végétaux qui permettent aux abeilles de s’approvisionner en produits nécessaires à leur vie et à la production de miel.

Planter des plantes mellifères à proximité des ruches est le moyen idéal pour « nourrir » vos abeilles, car pendant certaines saisons, quand il pleut ou quand il fait froid, le déplacement de la colonie est réduit.

Tandis que certaines espèces de plantes ne fournissent que l’un de ces produits, d’autres sont plutôt « polyvalentes » pour fournir en même temps du nectar, du pollen et du miellat. C’est le cas de l’érable champêtre, du châtaignier, du pommier, du merisier, du poirier et du tilleul.

Le lierre grimpant est assez riche en nectar, en propolis et en pollen. Le peuplier tremble fournira, quant à lui, du miellat, du pollen et de la propolis.

Mais vous devez surtout choisir le robinier faux acacia, une plante par excellence pour l’apicole. Doté d’une floraison abondante, il est idéal pour approvisionner les abeilles en pollen et en nectar.

Cette plante n’est pas vraiment exigeante pour se pousser sur tous types de sol, riche ou pauvre, et sa prolifération est reconnue. Elle permet d’obtenir du miel fluide, de couleur ambre et avec une forte senteur florale.

Une condition « sine qua non »

On ne saurait trop insister sur l’importance de la flore mellifère. Elle est incontournable pour la production apicole. Elle sert au butinage des abeilles. Non seulement, elle sert à l’apiculture dans son intérêt productif de miel, mais elle est aussi essentielle à la pollinisation.

Pour une parfaite équilibre de la biodiversité, ces plantes assurent le cycle des végétaux. Mettre des ruches à proximité des vergers optimisera une bonne récolte de fruits, l’interdépendance est alors prouvée.

Comment habituer son chien à aller au panier ?

Pour un chien, et surtout pour son éducation, le panier est un des objets les plus importants. Le chien doit reconnaître que c’est sa place réservée dans la maison. C’est l’endroit où il peut faire tout ce qu’il veut sans gêner personne. C’est là où il se calme, ou il se repose et oui il dort. Apprendre à votre chien à aller au panier est la meilleure façon de commencer à structurer son obéissance.

Continue reading…

Comment élever des escargots ?

L’héliciculture ou l’élevage d’escargot est pratiqué par beaucoup de Français pour le plaisir et pour la consommation. Avant de commencer votre activité, il est préférable de savoir davantage sur la vie de ces petits gastéropodes. Ils comptent plusieurs espèces. Mais le plus commun et le plus adapté pour un élevage domestique est « l’helix asperse », appelé également « Petit-gris ». Allons à la rencontre de l’univers des escargots.

Continue reading…