Idées de voyage insolites en amoureux pour les couples enhardis

Il n’y a pas que les îles tropicales qui soient dignes de recevoir votre voyage de noces. Osez essayer un séjour dans un lieu insolite avec un thème inattendu. Glissez-vous sous la neige au lieu de plonger dans la mer. Partez pour une virée en moto et laissez tomber l’avion. Enfin, investissez votre temps pour ceux dans le besoin, en amoureux.

Réchauffer votre amour  grâce à un voyage de noces hivernal

On n’en parle trop peu, mais la neige constitue un cadre particulièrement romantique. Aller dans la ville du père Noël, en Laponie, pour un voyage à deux est hautement intéressant. Émerveillez-vous à la vue des aurores boréales, et promenez votre moitié en traîneau. Tout aussi féérique, mais plus urbain, partez à la découverte de Moscou. Découvrez la culture russe et l’histoire des tsars. Testez vos capacités en patinage sur la plus grande patinoire du monde à Ottawa. Vous pouvez même le planifier pour qu’il tombe en même temps qu’un festival. Plongez avec volupté dans le bain chaud des thermes Széchenyi en Hongrie. Baladez-vous ensuite la main dans la main au cœur de Budapest. Sachez que la France possède aussi de majestueux paysages hivernaux. Raclette et chiens de traîneaux vous attendent dans le Jura.

Plongez dans l’aventure en partant pour une virée en moto à deux

Nous recommandons aux amoureux du bitume de profiter de la lune de miel pour faire un road trip. Partagez la sensation de liberté et d’aventure à deux. L’excitation ressentie sur la route augmentera à pimenter la relation. L’avantage d’aller en moto, c’est la liberté de mouvement. Vous filez au gré du vent, et vous arrêtez selon vos envies. Une occasion de faire des photos exceptionnelles, loin des clichés traditionnels. En plus, le fait d’aller en deux-roues renforce la solidarité et l’entraide au sein du couple. Si vous craignez de rater des destinations intéressantes, contactez une agence de voyagespour vous conseiller. Avant le départ, assurez-vous de la fiabilité de votre engin, si vous emmenez le vôtre. Dans le cas contraire, adressez-vous à un professionnel de la location. Réalisez un itinéraire précis et viable. N’emportez que le strict nécessaire.

Faites plaisir aux autres en vous faisant aussi du bien

Non seulement cette formule permettra aux jeunes mariés de faire preuve de générosité, mais en plus les invités seront inclus. Un voyage de noces solidaire commence par une liste de mariage. Cette liste sera postée sur un blog ou un site pour que chaque invité participe. Ainsi, ceux-ci pourront faire des dons qui iront aux populations à aider, en plus de financer le voyage en soi. Par ailleurs, beaucoup d’organisations proposent des voyages de 3 semaines tout au plus. Certains spécialistes du voyage de noces sur mesure possèdent des contacts pour faciliter la réalisation du projet. Attention cependant : ce voyage a pour but d’aider un peuple. Ce n’est pas un moyen frauduleux de faciliter votre départ pour ensuite vous la couler douce. Là-bas, vous serez investis de missions. Ce n’est pas pour ceux qui souhaitent faire une pause de la vie quotidienne.

Que faire à Marrakech le temps d’un weekend entre amis ?

La ville ocre ne cesse pas d’émerveiller ses visiteurs. Le charme et la beauté de chaque quartier contribuent essentiellement à son atout touristique. Ce petit coin paradisiaque du Maroc a tout pour plaire aux amoureux d’aventure et de découvertes. Retrouvez dans cet article les itinéraires et bons plans à suivre pour profiter de son weekend à Marrakech.

Une escapade dans la médina, un incontournable pour appréhender Marrakech

Après avoir réservé votre riad, vous pouvez faire un tour à travers la ville de Marrakech. Pour commencer la visite, le meilleur itinéraire à suivre est celui de la médina. Il s’agit d’une étape incontournable lors d’un premier pas dans cette ville marocaine. S’attarder dans ce labyrinthe de ruelles aux murs ocres marquera l’esprit des voyageurs. Ces derniers auront ainsi le privilège de déambuler entre les échoppes en tout genre. Aussi, la rencontre de femmes voilées et des hommes pressés constitue un tout autre engouement. En bref, vous allez y vivre un véritable condensé de vie : une mobylette qui pétarade, un étal de viande, de poules, des charrettes tirées par des mulets, etc. En parcourant la médina, vos sens seront en éveil permanent. Il y aura également une échoppe d’épices, du ciel bleu et les jeux d’ombres et de lumières. Toutes ces effervescences font de Marrakech une ville unique.

S’attarder en plein centre de la place Jemaa el fna

La place Jemaa el fna n’est plus à présenter aux touristes du monde entier. Classée au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO, sa visite est souvent proposée par prestige voyages afrique au Maroc. Il s’agit d’un site d’exception au Marrakech.On peut y trouver quelques choses qu’on ne voit pas habituellement. Pour avoir une idée, vous aurez l’opportunité d’observer sur place des charmeurs de serpent, des bonimenteurs ou encore des cracheurs de feu. Il y a aussi des vendeurs d’eau en tenue traditionnelle. Pour vous rafraîchir, vous pouvez boire des jus de fruits fraîchement pressés. Une fois la nuit tombée, la place change complètement d’apparence. Le folklore touristique est encore là, mais l’ambiance est totalement différente. Les amateurs de bonne chère y trouveront, en effet, leur petit coin de paradis. Et pour cause, quelques dizaines de stands éphémères proposent des mets locaux, à la fois simples, authentiques et délicieux.

Un petit détour au fameux Jardin Majorelle pour apaiser l’esprit

Le Jardin Majorelle est un des endroits immanquables lors de la visite de la ville de Marrakech. Après avoir parcouru la médina et les souks, une pause bien méritée s’offre à vous dans cet écrin de verdure et de couleur. Il s’agit d’un havre de paix créé en 1931 par le peintre français Jacques Majorelle. Il se situe en plein cœur de la ville ocre et constitue une œuvre d’art vivante. On y trouve toute une panoplie de plantes en provenance des cinq continents. Pour avoir une idée, vous y contemplerez des pots fleuris, des cactus, des bambous, des plantes aquatiques et plus encore. Ce jardin est ouvert tous les jours de 8h à 17h30, du 1er octobre au 30 avril de 8h à 18h.

Comment devenir aide-soignante ?

Pour assurer un métier plein de débouchés, le choix de devenir aide-soignante est l’idéale de nos jours. En France, plus de 10 000 postes se libèrent chaque année. La question est « comment devenir aide-soignante ». Il faut avant tout suivre une formation spécifique dans la branche de la profession paramédicale en vue d’obtenir un diplôme d’État.

Aller à la rencontre du métier

Être aide-soignante c’est s’occuper de l’hygiène, du confort physique et moral de ses clients. Parallèlement à cela, la personne doit apporter son soutien aux personnes dépendantes pour l’exécution de toutes les tâches de la vie quotidienne. Que ce soit à domicile ou en centre d’accueil. Mais en général, ses interventions se passent dans un hôpital, sous la responsabilité d’une infirmière.

Pour plus de détail, l’aide-soignante doit participer aux soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs. C’est le pilier d’une personne présentant une perte d’autonomie, allant de l’habillage, du déshabillage, des soins hygiéniques en passant par le souci du confort du patient.

Place à la formation d’aide-soignante

Pour devenir aide-soignante, il faut avant tout obtenir le diplôme d’État d’aide-soignant ou DEAS. Il s’obtient soit à l’issue d’une formation diplômante, soit par la validation des acquis de l’expérience. Ce deuxième point est la VAE. La VAE nécessite au minimum 3 ans d’expérience sur les 12 dernières années, dans un domaine comprenant des soins de confort et d’hygiène semblables aux activités d’un aide-soignant. Si vous optez pour la formation, il faut vous renseigner dans des écoles spécialisées et agréées. Il en existe près de 480 partout en France.

formation

Pour faire partie du programme de formation

Afin d’accéder au diplôme d’État, il faut d’abord que vous réussissiez à entrer en formation. Il faut que vous ayez plus de 17 ans. C’est la seule condition. Cependant, il est utile de savoir que les titulaires des baccalauréats professionnels, dans le domaine de l’accompagnement, soin et service à la personne ainsi que le service aux personnes et aux territoires, peuvent bénéficier d’une dispense de formation et d’une procédure de sélection particulière des dossiers d’entretiens.

Déroulement de la formation

La formation dure dix mois et peut être menée de façon continue ou discontinue selon votre disponibilité. Elle peut s’étendre jusqu’à deux ans. Après les cours théoriques, un stage de 24 semaines est nécessaire. Ce stage est contenu dans le programme de la formation. Il doit être effectué, soit dans un hôpital, soit dans un endroit similaire.

Installer son téléphone soi-même

L’utilisation de la prise téléphonique RJ45 a été rendue obligatoire dans les nouveaux logements. Nouvelle installation, renouvellement ou rajout supplémentaire, maintenant, plus besoin de faire appel à un professionnel. Désormais, vous pouvez installer vous-même votre téléphone en suivant ces quelque étapes.

Choisir l’emplacement

Certes vous n’avez pas besoin d’être un expert en la matière. Cependant, vous devez être bien préparés avant de vous lancer pour ne courir aucun danger. Vous devez toujours commencer par choisir l’endroit où vous allez installer la prise pour qu’elle soit facilement accessible. Privilégiez les endroits qui sont constamment secs et qui sont bien protégés au cas où les meubles l’environnant viendraient à être déplacés.

Se munir des bons outils

Assurez-vous bien que tous les outils nécessaires à l’installation soient à la portée de votre main avant de commencer. La première chose que vous devez avoir sera donc une prise RJ45. Puis préparez un petit tournevis et une pince coupante.

Installation des câbles

– Sur une prise déjà existante

Si vous avez une ancienne prise téléphonique, tout ce qu’il vous reste à faire c’est de la désinstaller. Comme les anciennes installations sont généralement munies d’un câble à 8 fils, dans la nouvelle installation vous n’aurez besoin que de deux fils, notamment celui de la borne 1 et de la borne 3. La couleur des fils peut varier selon les câbles, donc prenez le temps de bien les vérifier.

cables
– Nouvelle installation

Si votre logement est tout nouveau et que les planchers et les murs ne sont pas encore finis alors vous pouvez faire en sorte que les câbles soient dissimulés à l’intérieur des murs. Par ailleurs, vous pouvez toujours faire une installation visible sur les plinthes en utilisant des attaches. Assurez-vous bien que les câbles ne soient endommagés pendant l’installation.

Raccorder la prise

Pour brancher une prise de téléphone ou une prise RJ45, il faudra commencer par enlever la boite de protection des fils sur la prise RJ45. Puis connecter les fils relevés sur l’ancienne installation dans le nouveau connecteur autodénudant. Le fil de la borne 1 de l’ancienne prise va sur la borne 5 de la RJ45 et le fil de la borne 3 va sur la borne 4 de la RJ45.

Les autres fils peuvent rester librement à l’intérieur du boîtier. Une fois fini, vous pouvez visser l’ensemble. Si vous souhaitez ajouter une prise supplémentaire, vous pouvez toujours suivre ce tutoriel.

Protéger les abeilles

7 gestes simples pour protéger les abeilles

Les abeilles jouent un rôle important dans la reproduction des plantes à fleurs. Mais, chaque année, de milliers de ruches disparaissent en France à cause d’une agriculture chimique. Cette disparition ne sera pas favorable pour les plantes agricoles. En adoptant les bons gestes simples, et en ayant conscience des menaces engendrées par la diminution du nombre de ruches, il sera plus facile de lutter contre la disparition de ces insectes butineuse. Voici donc 7 gestes simples qui pourraient vous aider à protéger les abeilles.

1. Assurez la pousse des plantes méllifères

Installer du colza sur son balcon serait une merveilleuse idée pour diminuer la disparition des abeilles. L’essentiel c’est de faire pousser des plantes mellifères celles qui portent le miel, ou qui sont pollinisées par les abeilles. Ces plantes ont un grand rôle à jouer dans le processus de pollinisation, et sont réparties en deux catégories : il y a les fleurs nectarifères dont le nectar est butiné par les pollinisateurs et les plantes pollinifères. Les abeilles transportent le pollen et le mettent sur ces dernières. Ainsi, n’hésitez pas à cultiver des bleuets, de la lavande, des marguerites ou encore du thym, cela ne vous empêche pas d’instaurer d’autres plantes dans votre jardin. Voir plus d’informations sur le site https://www.apiculture.net/

2. Choisissez le miel bio et local

Pour préserver les abeilles, il est important que chacun soutienne les apiculteurs. Pour ce faire, consommez le miel bio de votre région. De cette manière, vous encouragerez les apiculteurs à poursuivre leur mission et à donner un environnement sain aux pollinisateurs. Le miel a tant de bienfaits pour la santé. Il sert d’antiseptique, cela signifie qu’il empêche la prolifération des mauvaises bactéries, des champignons et des micro-organismes qui sont dans votre corps. Il comporte aussi des antioxydants qui optimisent la lutte contre les radicaux libres.

3. Laissez pousser la nature

À partir d’aujourd’hui, évitez de couper l’herbe dans votre jardin et permettez à la nature de s’épanouir. Ainsi, laissez les fleurs se développer et colorier le sol. Les abeilles adorent les pissenlits qui poussent naturellement dans les jardins.

4. Évitez d’utiliser des pesticides pour protéger les abeilles

Pour pouvoir protéger les abeilles, il faut cultiver un jardin totalement bio. N’utilisez plus de pesticides à la maison. Ces substances ne sont pas favorables pour les abeilles, car elles en souffrent. De plus, depuis le 1er janvier 2019, l’emploi du glyphosate a été défendu.

En outre, vous avez à votre disposition de nombreuses alternatives naturelles qui vous aident à cultiver bio. En effet, vous avez l’option d’enlever les mauvaises herbes à la main, faire un lâche de coccinelles pour ne pas utiliser des verres dans les potagers, ou vous fier aux produits bio qui n’ont aucun impact ni sur les animaux ni sur les végétaux.

5. Installez une ruche ou parrainez des abeilles

Il sera une bonne idée de devenir apiculteur. Cela vous permettra de fabriquer votre propre miel, de partager ce nectar naturel à votre entourage et faire augmenter votre revenu. Afin que tout se passe à merveille, suivez d’abord une formation en apiculture. Si cela ne vous tente pas, vous n’avez qu’à parrainer des abeilles.

6. Abritez les abeilles

Faites installer un petit point d’eau pour ces insectes. Attention à ce qu’il ne soit pas trop profond, il suffit d’un petit abreuvoir. Tout près de votre point d’eau, instaurez un abris pour les aider à vivre chaque saison. Vous pouvez également créer un nichoir pour les abeilles.

7. Débarrassez-vous des frelons asiatiques

Les frelons asiatiques représentent une menace pour les abeilles. Il suffit de dix individus pour ravager une ruche entière. Donc, lorsque vous apercevez une ruche de frelons asiatiques, avertissez votre mairie afin de protéger les abeilles.

Maux de ventre

Les différents maux de ventre

Les maux de ventre sont uns des motifs les plus fréquents qui conduisent à une consultation. Pouvant avoir de nombreuses origines, et parfois parfaitement bénigne, cette douleur inconfortable doit cependant être prise au sérieux surtout quand elle persiste. Voici alors les différentes causes des douleurs abdominales.

Une indigestion

De nombreux maux de ventre sont le résultat d’un repas mal digéré. En général sans gravité, l’indigestion chez l’enfant doit toutefois amener à consulter surtout s’il est accompagné de fièvre, de sang dans les selles ou encore si les vomissements trop fréquents risquent d’aboutir à une importante déshydratation et une fatigue anormale. Pour savoir si c’est une indigestion, il faut découvrir l’origine des douleurs abdominales comme par exemple un repas trop gras, ou un plat gâté.

Les symptômes d’une indigestion se manifestent ensuite par des douleurs, des lourdeurs, des nausées voire des vomissements et ne doivent pas durer au-delà de 48 heures. Quant au traitement, il est conseillé de nourrir le malade avec des aliments légers et faciles à digérer.

Une douleur à droite de l’abdomen

Une douleur continue située du côté droit du ventre n’est pas à prendre à la légère, surtout si elle est accompagnée de fièvre, de nausées ou encore de vomissements. En effet, ça peut être l’appendicite, une inflammation extrêmement douloureuse qui peut avoir de graves complications si elle n’est pas traitée à temps (péritonite, septicémie…). L’appendicite chez les enfants n’est pas facilement détectable, et en cas de doute, il est préférable de consulter en urgence un médecin. Une crise d’appendicite doit rapidement conduire à une appendicectomie, l’extraction chirurgicale de l’appendice.

Une sensation d’apesanteur

Un autre trouble digestif qui provoque des maux de ventre peut se manifester par une sensation d’apesanteur et des ballonnements. Le malade a l’impression d’avoir un ventre gonflé et l’inconfort est souvent accompagné de rots ainsi que de douleurs. Ce trouble est le fruit d’une mauvaise alimentation, de repas trop riches en gras, en sucre et également d’une consommation excessive d’alcool pendant le repas.

Une diarrhée et une constipation alternée

Il peut arriver que sans raison apparente ou avérée, une personne souffre d’épisodes de diarrhées alternées de constipation. Dans ce cas, il peut être question du syndrome de l’intestin irritable. Les femmes seraient plus sujettes à cette pathologie plus que les hommes. De mauvaises habitudes alimentaires aggravées par le stress favorisent l’apparition de ce syndrome qui s’avère très handicapant au quotidien.

Un symptôme de stress

Avoir une boule dans son ventre et ne pas se sentir dans son assiette, tout le monde a déjà ressenti cette gêne lorsqu’on est confronté à des situations qui génèrent du stress. Dispute, peur de passer un examen, inquiétude ou appréhension d’une situation particulière, séparation… sont autant de raisons stressantes qui provoquent des maux de ventre. L’état émotionnel peut en effet influer sur le fonctionnement de l’intestin et les douleurs abdominales sont alors un symptôme du stress. Le système digestif se met au ralenti et il n’assimile pas correctement les aliments. La digestion est également compromise et l’abdomen se contracte pour créer des sensations douloureuses.

Contrat obsèques

Les différentes manières de financer des obsèques

La famille d’un défunt est amenée à penser quelles sont les différentes manières de financer des obsèques. Ces frais constituent bien souvent une dépense très importante qui peut conduire à des difficultés financières. Afin d’alléger les charges pour vos proches lors de vos funérailles, il est crucial de souscrire à une assurance de contrat obsèques. Entre autres, il existe de nombreuses solutions pour mieux financer ces frais.

L’assurance obsèques : un capital réservé pour les frais funéraires

Souscrire à une assurance obsèques permet à l’assuré de décharger ses proches des dépenses considérables lors de son décès. Grâce à ce contrat, les bénéficiaires peuvent disposer de ce montant, au moment du décès. Il s’agit d’un capital fourni préalablement par le défunt dans le but de financer ses obsèques.

Parfois, il existe des garanties d’assistance qui sont annexées aux contrats comme la consignation des dernières volontés, l’accompagnement des proches dans leurs démarches, la prise en charge du rapatriement du corps, ou bien le transport de la famille.

L’assurance décès

C’est un capital de prévoyance et une aide pour permettre aux proches du défunt de régler les frais d’obsèques. Cette assurance décès est la meilleure alternative pour ceux qui veulent assurer la sécurité financière de ses proches après leur décès. Les personnes qui sont désignées dans le contrat comme bénéficiaires de l’assuré auront droit à un capital après la mort de ce dernier ou en cas d’invalidité absolue et définitive.

Ce montant n’est pas seulement consacré à la prise en charge des frais d’obsèques, mais peut aussi servir pour d’autres occasions. Ainsi, les contrats d’assurance complets permettent aux proches d’obtenir une avance immédiate, dès le décès, pour qu’ils puissent couvrir leurs dépenses liées à l’organisation des funérailles.

La manière de souscrire

Pour souscrire une assurance, le souscripteur doit présenter une pièce d’identité en cours de validité et une pièce qui atteste son domicile fiscal. Il est aussi tenu de fournir un relevé d’identité bancaire dans le cas où il souhaite que le prélèvement des cotisations se fasse automatiquement.

Les conditions de souscription

Si vous souhaitez souscrire un contrat obsèques en capital, vous ne serez confronté à aucun questionnaire de santé ni aucun examen médical. Toutefois, tenez bien en compte qu’il existe des établissements qui imposent une limite d’âge pour souscrire, cela pourrait être entre 75 et 85 ans. Aussi, il faut noter qu’il y aura un délai de carence si le décès est provoqué par une maladie prévisible ou connue lors de la souscription.

Qui est le bénéficiaire ?

Le souscripteur doit mentionner le nom du ou des bénéficiaires, ces derniers peuvent être des personnes physiques ou morales. Pour le premier cas, il faut qu’elles soient majeures et non sous tutelle.

Le moment idéal pour souscrire

Le tarif de l’assurance varie en fonction de l’âge. Si vous souscrivez tardivement, les cotisations seront élevées. Il est donc préférable de souscrire pendant que vous êtes encore en activité, au plus entre 50 et 60 ans.

Les différents types de cotisations

La cotisation varie selon trois critères : l’âge auquel l’assuré souscrit le contrat, le montant du capital qu’il souhaite attribuer et son aptitude à cotiser. Ainsi, il y a 3 formes de cotisation. Premièrement la cotisation unique : le versement ne se fera qu’une seule fois, au moment de la souscription du contrat, le coût est fixé par l’assuré, mais cela dépend du type de funérailles qu’il prévoit lors de son décès. Puis, la cotisation temporaire où les versements se font régulièrement pour une période donnée selon l’âge du souscripteur.

Et enfin, la cotisation viagère : les versements se font mensuellement, trimestriellement ou annuellement jusqu’à la mort du souscripteur. Avec ces cotisations, les proches du défunt n’auront pas de difficultés pour financer les obsèques.

Apprendre le langage HTML

Comment et pourquoi apprendre le langage HTML

Blog et site ont le vent en poupe, parmi les outils essentiels pour les créer et les faire fonctionner, le langage HTML en fait partie. C’est outil incontournable pour coder des pages Web qui est plutôt facile à apprendre. Si vous vous voulez gérer seul votre site, il est temps de l’apprendre, vous en saurez davantage sur son utilité !

Le langage HTML, à quoi ça sert ?

C’est un langage de balisage qui permet donne accès à la description de textes, à l’affichage du contenu d’une page. Il est aussi très utilisé pour structurer le contenu, celui d’une simple page personnelle comme le blog. Mais vous pourrez aussi élargir vos activités en créant un site professionnel d’une certaine envergure avec le langage HTML.

C’est également l’outil nécessaire pour indexer une page statique dans les moteurs de recherche. C’est un langage qui sert à la description de données et à la mise en forme du site Web. C’est l’outil idéal pour gérer le cache permettant d’augmenter la vitesse de chargement, qu’importe l’appareil : smartphone, ordinateur ou tablette. Et enfin, c’est le langage adéquat pour donner des informations que le navigateur devra savoir, entre autres le copyright, le pays, la langue.

Comment l’apprendre ?

Cet outil peut s’acquérir avec des formations dans une école ou avec des cours en ligne. On commence, en général, par apprendre les principes basiques. Ainsi, il est possible d’utiliser tous les éditeurs de texte, en l’occurrence Word, Bloc-note pour le système Microsoft ; TextEdit pour le Mac. Pour commencer en pratique, choisissez une page simple sur internet afin de pouvoir déplacer le texte, de modifier la police, d’y apporter des transformations.

Vous entamerez alors le module qui vous aidera à vous familiariser avec la syntaxe, à créer des hyperliens et à la structuration des pages avec l’outil. Le second module vous permettra de savoir comment intégrer des images et autres supports de multimédia, vous arriverez également à représenter des contenus sous forme de tableaux. Et un autre module vous formera sur la manipulation des formulaires, ceux des clients pour l’envoi des commentaires, sur l’achat de produits et autres tâches.

Il est aussi conseillé d’utiliser les minuscules, même si la « casse » importe peu au langage. C’est vivement recommandé pour respecter la standardisation et pour garantir la compatibilité. Apprendre à coder avec cet outil passe par un niveau débutant pour continuer avec des pratiques plus complexes.

De nombreux débouchés

Apprendre le langage HTML donne accès à plusieurs métiers. Déjà, vous pouvez l’utiliser pour votre blog, mais vous pouvez aussi l’appliquer pour la gestion d’un site Web, en l’occurrence un site vitrine, et même un site marchand. Mais vous pourrez aussi travailler dans d’autres secteurs en devenant un développeur d’application Web. Il vous est possible également de vous professionnaliser comme intégrateur Web, celui qui arrivera à coder pour rendre le site compatible à tous les navigateurs, en l’occurrence Internet explorer, Firefox, Chrome, et à le rendre accessible via les moteurs de recherche, entre autres Google et Yahoo.

Devenir Webmaster ou Web designer, avec une compétence en graphisme est également possible avec cet outil. Le premier est celui qui administre le site, à partir de la conception jusqu’à la mise à jour du contenu. Le second s’occupera de l’interface visuelle, de l’ergonomie du site et tout ce qui est graphique. C’est aussi une étape pour arriver à coder en PHP ou en WordPress. Apprendre cet outil en ligne, auprès de formateurs qui vont vous prodiguer des cours, permet d’être accompagné dans toutes les étapes. Mais vous pouvez également l’apprendre en autodidacte avec des tutoriels qui foisonnent sur internet.

Décorer sa salle de mariage

Décorer sa salle de mariage : attention à ne rien oublier !

Un des éléments phares du mariage: la décoration. Elle doit être au top ! Comme les fêtes à thème sont tendances, tous les accessoires devront être choisis en fonction du sujet choisi. De l’originalité, de la personnalisation et une touche unique font de votre jour J…inédit. Il est important d’insister sur le décor pour marquer ce jour et de le faire dans les règles de l’art !

Un mariage à succès avec une décoration réussie !

Les couples ont en tête une certaine image de leur mariage, essentiellement leur tenue et la décoration. Église, salle de réception et surtout table de repas sont soigneusement décorés lors de cette journée. Féerique, grandiose, classe et autres qualificatifs s’apprêtent à ces endroits, ainsi, on doit être bien fixé sur le thème à choisir au risque de trop éparpiller les objets, de trop charger la table que cela puisse devenir…grotesque.

Vous pouvez ainsi piocher de beaux accessoires, trouver de beaux objets pour honorer la salle et surtout les belles tables de fête. Chercher dans les sites spécialisés dans ces accessoires, contacter les boutiques en ligne ou retrouver des DIY sur Pinterest feront de vos éléments de décor beaux et authentiques. Des expériences et des conseils sont accessibles sur certains sites, et il est recommandé d’établir un rétroplanning du mariage pour voir l’avancée de votre projet.

Une belle table parmi les préparatifs

À part le succulent repas que vous offrirez à vos invités, leurs papilles gustatives seront encore plus titillées si vous parez votre table d’une belle décoration. Mais des mésaventures pourraient survenir si vous n’incluez pas dans vos préparatifs les bonnes dispositions de vos invités. Vous donnez déjà une belle ambiance à votre fête en révisant les détails des places de vos convives. Et pour plus de fun , il faut penser aux marques-places de mariage afin que chacun trouve la sienne, des accessoires qui respecteront votre thème.

La majeure partie de la fête se passe à table, il faut privilégier cette partie pour offrir un cliché agréable à vos invités. Pensez donc à harmoniser votre salle de fête et vos tables en les décorant dans le même thème. Primez les idées fortes en ne retenant que les accessoires… suggestifs, et n’en faites pas trop pour éviter la lourdeur.

Choisissez vos invités !

Une des tâches ardues pour un mariage est celle d’établir la liste des invités. Il y a les proches, les relations, les incontournables, mais il y a aussi ceux proposés par les parents. Seulement, comme c’est votre jour J, vous aurez tous les droits d’inviter qui que ce soit, sauf que le budget et la bonne ambiance définissent la liste de vos convives. La liste de mariage fait souvent l’objet de plusieurs modifications avant d’être définitive.

Certaines personnes sont à exclure de votre liste, comme c’est une fête censée être intime et unique , vous devez être libre dans vos choix sans aucune obligation. Pour ne pas casser l’ambiance, évitez les personnes qui risqueraient de mettre leurs grains de sel avec leur mauvaise langue. Elles ne vont jamais trouver votre fête dans sa vraie valeur, même avec une décoration à couper le souffle et une table bien mise.

Sachez alors que pour parfaire cette journée, vous devez veiller à ce qu’elle soit originale sans pour autant excentrique. La décoration doit être bien étudiée : classe sans être trop chargée. La touche finale consiste à savoir mettre sur la même table des personnes qui pourront s’entendre, qui seront dans l’ambiance ensemble !

Se raser la barbe

Comment se raser la barbe comme chez le barbier ?

Comment se raser la barbe comme chez le barbier ?

Lorsque l’on a une barbe, que celle-ci soit celle de trois jours, ou celle en forme d’ancre ou encore celle plutôt fournie, il est toujours nécessaire de lui accorder une attention particulière. Cependant, ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de passer entre les mains expertes d’un barbier ! Ainsi, si vous souhaitez bien entretenir votre barbe et obtenir un rasage impeccable, découvrez vite comment se raser comme chez le barbier.

Avant tout…

Avant toute chose, il faut savoir que pour bien travailler sa barbe, il faut absolument que celle-ci soit propre. Le meilleur moment pour s’occuper de sa toison est après avoir pris sa douche, après avoir nettoyé son visage. L’idéal est d’envelopper son visage dans une serviette chaude pendant un petit moment, une astuce que le barbier utilise souvent pour bien dilater les pores afin que les poils soient plus coopératifs. Voire, si vous avez la peau sensible, il est recommandé d’appliquer d’abord une huile avant-rasage pour protéger votre épiderme et pour ramollir les poils avant le rasage.

Avoir les bons outils

Pour bien travailler votre toison avec une belle précision, vous devrez investir dans les bons outils. Vous devrez avoir les mêmes accessoires de rasage que votre barbier, ou du moins en posséder les essentiels. Ainsi, il faudra un peigne à barbe, un coupe choux ou un rasoir de sûreté ou encore une tondeuse à barbe, une paire de ciseaux, un blaireau…

Le premier passage du rasoir

Si vous l’avez remarqué, votre barbier effectue le premier passage du rasoir, toujours, dans le sens de la pousse des poils. Toutefois, il arrive qu’ils ne poussent pas tous dans la même direction. Vous devrez alors réaliser un rasage dans le sens horizontal ou même à rebrousse poil si nécessaire. Une astuce de professionnel consiste à éviter de passer plusieurs fois à un même endroit, d’appuyer trop fort pour que la peau ne soit pas irritée.

Le traçage de la barbe

Pour la tracer comme il faut, il faudra commencer par le cou. Pour ce faire, utilisez un rasoir sans sabot pour obtenir une ligne de cou nette. Partez de l’angle de votre mâchoire droite vers la gauche en suivant l’arrondi de votre visage à environ 2 cm de votre pomme d’Adam.

Pour les joues, placez votre peigne de façon à faire rejoindre par ses deux bouts, le haut de votre oreille et l’extrémité de vos lèvres. Débarrassez-vous des poils qui dépassent au-dessus du peigne pour laisser un tracé idéalement net.

La découpe de la moustache

Pour travailler la moustache, les petits ciseaux entrent en scène. Ces petits outils spécifiques sont redoutables pour une découpe impeccable et pour éliminer les poils qui arrivent disgracieusement sur la bouche. Ils sont aussi parfaits pour obtenir une épaisseur idéale.

La taille d’une barbe de 3 jours

Saviez-vous que le côté sexy de la barbe de trois jours s’entretient ? Utilisez une tondeuse avec un sabot adapté pour obtenir une longueur maximum de 4 mm. Rasez ensuite complètement votre cou ou opérez un petit dégradé subtil en gardant juste 1 cm de poils au-dessus de la pomme d’Adam. Finissez en délimitant un contour net sur les
pommettes.

La taille d’une barbe longue

Une barbe bien fournie doit davantage être soignée plus qu’une barbe courte ou une autre moyenne. Après l’avoir nettoyé comme il faut avec un shampooing à barbe de préférence, procédez en délimitant les zones à raser avec un coupe-chou ou une tondeuse de précision. N’oubliez pas d’utiliser une bonne mousse à raser pour assouplir les poils et faciliter l’opération. Enlevez tout ce qui dépasse de votre toison. Si vous utilisez une tondeuse, veillez à choisir le bon sabot. Vous pourrez aussi voir des vidéos tutoriels sur YouTube pour trouver d’autres pratiques.